Date Archives octobre 2022

Quelles différences entre une tondeuse thermique tractée et une tondeuse thermique poussée ?

La gamme de la tondeuse thermique met en avant un panel diversifié de modèles, issu du développement de technologies aussi diverses. Les nuances sont nombreuses sans que les solutions ne soient vraiment mises en concurrence, car chacune répond à des besoins particuliers. Entre une tondeuse thermique tractée et un modèle poussé, les différences sont dignes de quelques appréciations.

Tondeuse thermique tractée : qu’est-ce que c’est ?

La tondeuse thermique tractée ou encore autotractée avance d’elle-même. L’utilisateur ne fait que guider et orienter la machine en se servant du guidon. Pour lui donner la puissance nécessaire pour assurer sa propre propulsion, cette tondeuse à essence se compose d’un moteur à 4 temps, souvent alimenté par du sans plomb, et parfois équipée de roues motrices. Elle présente une largeur de coupe variable (de 30 à 60 cm) et offre la possibilité de régler sa hauteur de coupe sur plusieurs niveaux. Sa conception lui donne une nature pour le moins polyvalente, pour traiter les terrains de moyenne et grande surface.

Tondeuse thermique poussée : description

Comme son nom l’indique, la tondeuse thermique poussée nécessite que l’on appuie sur son guidon pour qu’elle avance. Elle se caractérise par leur maniabilité et une certaine rapidité à la tonte, sans avoir la même puissance que la tondeuse autotractée. C’est un modèle de plus en plus rare sur le marché, pour la simple raison qu’elle nécessite une bonne condition physique. Mais on l’utilise encore dans le cadre des petites propriétés.

Que choisir entre une tondeuse thermique poussée et tractée ?

Le principal intérêt dans l’achat d’une tondeuse thermique à pousser est tout d’abord son côté maniable et plus léger que son homologue autotractée, ce, même si elle oblige à utiliser de la force physique. Son utilisation devra donc se limiter sur une courte période. Cette tondeuse thermique est aussi plus adaptée aux petits terrains plats, en permettant d’affiner la tonte au niveau des bordures, des parterres de fleurs, de la pergola… Mais par-dessus tout, elle est la plus abordable des tondeuses thermiques à essence ou au diesel.

Acheter une tondeuse thermique autotractée est idéal si on doit tondre régulièrement des terrains ou des jardins faisant plus de 800 m2, des champs à dénivelés. Mais même s’il s’agit d’une machine autotractée, elle doit parcourir de longues distances et oblige son utilisateur à marcher derrière tout en la guidant. C’est pour cela que, pour traiter les immenses étendues de verdure, on lui préfère souvent un autre modèle : la tondeuse autoportée ou tracteur-tondeuse.